La vidéo accélérée

La vidéo accélérée, aussi appelée par les professionnels « timelapse » est le fait d’assembler dans une vidéo plusieurs photos à intervalles réguliers pour créer une sensation d’animation. Ce film assemblé donne donc la sensation d’une vidéo accélérée.

La vidéo accélérée : historique

Si la vidéo accélérée ne s’est que récemment démocratisée grâce au numérique, son histoire est bien plus vieille, puisque avant même l’invention du cinéma, des inventeurs avaient déjà créé des animations à partir d’images puis de photos. Ce n’est que depuis l’invention de la photographie instantanée, à la fin du 19ème siècle,r que l’on a pu créer des films tels qu’on les connaît aujourd’hui.

Comment créer une vidéo accélérée ?

C’est plutôt simple, comme expliqué ci-dessus; pour créer une vidéo accélérée « timelapse », il suffit de capturer des images et de les assembler. Une fois le postulat posé, la pratique nécessite un peu de technique puisque pour éviter d’avoir une sensation de tremblement de terre, il faut que l’angle de prise de vue photo soit strictement identique entre chacune des photos réalisées; seul le sujet, par exemple un chantier, évolue. L’idéal est donc d’utiliser un pied, si l’on souhaite une vidéo accélérée sur une courte durée, sinon privilégier une fixation solide ancrée sur un mur ou un pilonne.

Quel matériel utiliser pour un timelapse ?

Là encore, n’importe quel appareil photo peut faire l’affaire à partir du moment où il a une résolution photo suffisante; par exemple pour assembler un film FullHD une résolution de 2 Mp suffit largement; pour un film 4K il faudra au moins 13 Mp. Chez EcoLapse nos LapseCam permettent de capturer des images de 13 Mp, cependant nous privilégions la réalisation d’un film FullHD, car cela nous permet de zoomer dans l’image au montage.

En revanche, si n’importe quel appareil photo peut suffire, il faudra déclencher des photos à intervalles réguliers et sans faire bouger l’appareil photo (donc idéalement sans le toucher); pour cela il existe pour quelques dizaines d’euros ce qu’on appelle des intervalomètre, une petite télécommande dédiée à la prise de vue de vidéo accélérée. Cette télécommande permet de configurer un intervalle (d’où le nom) et un nombre de photos, puis déclenchera l’appareil lui-même. Attention avant l’achat, car chaque appareil photo a sa propre connectique (quand elle existe) pour ce type d’appareil. Les appareils photo compacts bas de gamme ne permettent que rarement d’y brancher une télécommande. Bien entendu, cette solution n’est pas compatible avec les chantiers de plusieurs mois, c’est pourquoi nous avons créé la LapseCam qui est étanche et autonome pour la prise de vue timelapse.

Comment assembler ma vidéo accélérée ?

Une fois la phase de prise de vue terminée, il va falloir récupérer les images stockées sur la carte mémoire puis les assembler à l’aide d’un logiciel de montage prenant en charge les séquences vidéo à partir de suites d’images. Puis automatiquement la vidéo accélérée est générée, il reste à la traiter et à en faire un joli montage. Encore une fois, cette méthode devient vite fastidieuse dans le cas d’un long chantier, c’est pourquoi notre logiciel de tri et d’assemblage permet de tout automatiser.

Combien faut-il de photos pour créer un timelapse et avec quel intervalle ?

Là encore pas de de réponse toute faite, il faudra calculer le nombre de photos nécessaires en fonction de la durée réelle du sujet à capturer et ensuite calculer l’intervalle en fonction de la durée de film souhaitée. Prenons un exemple : je souhaite une vidéo accélérée de 2 minutes de l’évolution d’un tournesol sur une journée de 10 heures. Pour 120 secondes de vidéo accélérée nous avons besoin de 3600 images (30 images par seconde de vidéo); j’ai donc besoin de 360 photos par heure, soit 6 photos par minute, donc une toutes les 10 secondes. Par sécurité nous pouvons passer l’intervalle à 8 secondes ce qui nous permettra d’éliminer quelques images qui pourraient poser problème.

Comment stocker les photos de la vidéo accélérée ?

Le stockage des photos reste un obstacle majeur pour la réalisation d’une vidéo accélérée, par exemple sur certains chantiers de seulement 12 mois, nous stockons jusqu’à 500 Go de photos, autant dire qu’aucune carte mémoire ne peut contenir cette capacité. C’est pourquoi nous avons fait le choix de créer ce lien vers nos serveurs qui trient et archivent les photos, ainsi notre LapseCam n’a jamais plus de quelques Mo de photos sur sa mémoire interne (cependant une carte de plusieurs Go permet de tenir plusieurs jours en cas d’interruption du réseau). Malgré cela, pour des vidéos accélérées dont le tournage se déroule sur une courte durée, il reste possible de stocker les images sur une grosse carte mémoire.

Pourquoi la LapseCam pour un Timelapse de chantier ?

Comme vue ci-dessus, la réalisation d’une vidéo accélérée « timelapse » est simple dans les faits, mais peu adaptée au suivi d’un chantier sur plusieurs mois, voire années. Il faut avant tout un système de prise de vue qui soit autonome sur toute la durée, que ce soit en énergie et en stockage. Notre LapseCam est alimentée par énergie solaire et communique avec les serveurs EcoLapse en 3G ou 4G. Cela nous permet donc de récupérer en quasi simultané les photos prises sur le chantier, et ce depuis n’importe où. Tout est dans le « cloud ».

Aussi, et c’est important, notre boîtier doit résister aux intempéries, que ce soit les fortes chaleurs, le froid, et bien sûr la pluie et la neige. Ce n’est qu’après une longue phase de recherche et développement que nous avons trouvé le meilleur compromis pour un résultat qui correspondait à nos attentes tout en restant sur un appareil d’une taille raisonnable. Notre boîtier est étanche et résiste aux pires agressions météorologiques (du moins celles que l’on rencontre en France).

La vidéo accélérée, réel outil de communication ?

Un timelapse permet de résumer une construction titanesque de plusieurs années en seulement quelques minutes et cela impressionnera toujours les personnes qui visionneront cette vidéo. De plus la démocratisation d’internet et surtout le fait qu’il soit partout (jusqu’à sur nos montres bientôt), permet de diffuser simplement et largement votre vidéo accélérée en passant par les réseaux sociaux ou les plateformes de diffusion de vidéo en ligne. Bien sûr cela permet de présenter vos références à vos prospects de façon ludique en les intégrant à votre site internet ou en les diffusant sur des écrans lors de salon ou de rendez-vous client.

Pourquoi choisir EcoLapse pour sa vidéo accélérée de chantier ?

EcoLapse vous propose des offres complètes de réalisation de timelapse en s’appuyant sur notre LapseCam et notre plateforme logiciel, tous deux développés et assemblés en France par nous-même. Notre expertise en communication et en vidéo sera un plus pour le montage final une fois le chantier terminé.  Quelque soit votre projet, n’hésitez pas à nous contacter, nous saurons trouvez le suivi de chantier timelapse qu’il vous faut.

azerty